convention nationale sur l'Europe

Publié le par Sylviane Muller

Je voterai le texte de la convention nationale sur l'Europe.

 

Mais je dois dire que je suis toujours déçue par les débats sur l'avenir de l'Europe, quel que soit l'organisateur de ce débat.

 

En effet, on assiste toujours à une sorte de compétition entre les intervenants pour prouver qu'ils connaissent mieux le système complexe de l'organisation européenne que le précédent.

 

J'ai toujours l'impression d'assister à un débat technique qui serait l'oral d'un concours de recrutement d'un assistant parlementaire désirant aller à Strasbourg.

 

Il est temps de retrouver la pédagogie de François Mitterrand lors de son débat avec Philippe Séguin en direct du grand amphi de la Sorbonne qui a permis d'obtenir un vote positif sur le traité de Maastricht.

 

Les socialistes sont noyés dans les détails incompréhensibles pour l'électeur de base ce qui explique l'échec du dernier référendum sur l'Europe.

 

Retrouvons l'état d'esprit et le souffle qui animaient les hussards noirs de la République, qui ont réussi dans les écoles après le second empire à faire adhérer la population à l'idée de la république, ce qui à l'époque était aussi complexe que de faire adhérer la population à l'idée européenne.

 

Il est temps d'être capable d'avoir un esprit de synthèse et de s'ouvrir également à l'international, sans rester bloqués sur l'esprit franco-français. Apprenons à populariser l'idée européenne.

 

 

Sylviane Muller

Publié dans Opinion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article